Les Elixirs floraux

06 18 92 40 39

Une thérapie “vibratoire”…

L’histoire des essences de fleurs remonte à plusieurs milliers d’années.
Celles-ci étaient utilisées dans de nombreuses traditions culturelles pour traiter l’équilibre émotionnel et le bien-être.
L’équilibre émotionnel est un élément essentiel de la bonne santé d’une personne prise dans sa globalité.
Les essences de fleurs ont été décrites comme une thérapie vibratoire et sont utilisées dans le monde entier pour aider à faire face aux exigences émotionnelles de la vie quotidienne.
Elles ont été utilisées,  dans l’Egypte ancienne, par Sainte Hildegarde de Bingen au XIIème siècle puis plus proche de nous au début du XXème siècle par le Docteur Bach médecin homéopathe anglais (1886-1936) qui disait d’elles que « ce sont les médecins de l’âme ». Nous devons à ce dernier la mise au point des élixirs floraux tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Elles nous guérissent des petits et des grands chagrins.

C’est dans la dernière décennie de sa vie qu’il découvrit le pouvoir bénéfique de fleurs sur les états émotionnels, les déséquilibres divers (colère, anxiété, peur, doute, tristesse, désintérêt, solitude, …), leur subtilité est aussi efficace sur les enfants que sur les adultes, autant sur les animaux que sur les plantes.

Par leurs fréquences énergétiques harmonieuses, elles rééquilibrent nos états d’âmes négatifs, et sont particulièrement efficaces pour nous aider à régler nos problèmes affectifs et émotionnel.

 

Je travaille essentiellement avec les émotions de ces fleurs : Fleurs de Bach, Essences Pérelendra, Essences du TAO, Elixirs Floraux Deva, Essences d’Alaska, Elixirs du Busch australien, Essences Hollandaises, Elixir du Plantivore, Essences de Changement.

Elles aident la personne à trouver ou retrouver son équilibre.

Une thérapie vibratoire utilisée dans le monde entier pour alléger les nœuds émotionnels

motif-intermediaire


 


Le kinésiologue travaille dans le respect total de la personne et de ses choix. Il respecte le secret professionnel. Il n’établit aucun diagnostic médical et ne prescrit pas de médicament. La kinésiologie ne se substitue en aucun cas à un traitement médical. C’est une approche complémentaire.